• Docteur Coing au chevet de la blouse de base

      Au dernier tricobière parisien, le papotage sur l'actualité couture a abordé la récente refonte du barème des patrons Sophie Denys, démarche que j'ai trouvé fort intéressante car outre qu'elle fait suite à la  considération des problèmes récurrents de bien-aller au niveau de la zone supérieure du torse dans la population générale, elle prend en compte l'augmentation du volume de la poitrine à mesure que les tailles progressent, et elle fournit un tableau de mensurations détaillé qui permet réellement d'adapter le patron à sa morphologie. Comme la créatrice conseille d'essayer en première intention sa blouse Michaela, dont la construction et la relativement faible aisance la font le plus se rapprocher d'un patron de blouse de base, j'ai choisi ce modèle pour tester la marque.

      Ayant refait mon buste de base récemment, je connais bien mes mensurations actuelles et mes proportions, et voici où je me situe dans le tableau de tailles de la stature 168 cm (j'en fais 173) :

    Docteur Coing

      J'ai donc décalqué le patron en 42 majoritaire (notamment en bas de l'entournure), 40 poitrine, 39 taille remontée de 4 cm, carrure devant en 46 pour rester dans la gamme de tailles du patron, longueur d'épaule extrapolée au 56 étant donné sa faible progression entre chaque taille, encolure 46 allant vers le 43 à l'extrémité de l'épaule.
    Coup de chance, la profondeur de la pince poitrine en 40 (5.5 cm de profondeur, attribuée à un bonnet B chez cette marque) coïncide quasiment avec celle de ma base (6 cm en extrapolant à la largeur de la blouse). Et il y a une pince d'épaule (=savoir-vivre) !


      Aisance mesurée sur le patron modifié :
    - Buste supérieur : 10 cm
    - Poitrine : 11 cm
    - Taille : 24 cm
    - Hanches : 11 cm

      J'ai raccourci les manches et cousu une toile dans une batiste probablement récupérée à un tricobière.

    Docteur Coing au chevet de la blouse de base

      Évaluation du seyant :
    L'encolure ne baille pas, l'amplitude de mouvement des bras est satisfaisante sauf au niveau de la carrure devant un peu juste ce qui n'est pas surprenant vu qu'à ce niveau j'ai pris la taille 46 au lieu de la 49 qui m'aurait convenu. La hauteur du bas de l'emmanchure permet le mouvement sans coller à l'aisselle. Le tomber est harmonieux bien que je trouve le tout un peu large/flottant. Je l'ai portée une journée sous un pull sans y faire plus attention que ça, preuve que l'amplitude des mouvements quotidiens est permise.

      Bref, je valide le résultat de ce travail : les mensurations données se sont avérées suffisantes à l'orientation, même si mon bonheur aurait été total avec le tour d'encolure et la hauteur taille-côté d'encolure en bonus. Mais dans mon cas particulier, tout ça fait beaucoup de choses à modifier et il faudrait donc qu'un modèle de la marque me plaise beaucoup pour que je l'achète et entreprenne les modifications nécessaires. Il n'empêche que cette expérience rend souhaitable la publication par les marques de tableaux de mensurations un peu plus étoffés, ainsi que le fait burda par exemple, afin mieux situer le type de morphologie ciblé par chaque marque et l'ampleur des modifications nécessaires pour l'utilisatewice.

    Docteur Coing au chevet de la blouse de base

    Je réserve mon laïus de schtroumpf grognon en-vrai-j'aime-pas-les-blouses pour la prochaine fois.

    **********

      Au même rayon, j'ai aussi testé le livre Ma blouse sur-mesure d'Atelier Scämmit. Le livre comprend deux patrons de blouses de base, l'un avec pince poitrine et l'autre sans, que l'auteure se propose de nous faire choisir selon nos mensurations pour ensuite y ajouter les éléments de style de notre choix. Ne pas faire prendre plus de mesures que celles figurant sur le tableau est un choix volontaire de l'auteure afin de ne pas perdre le public dans des mesures plus difficiles à prendre avec exactitude, l'affinage du patron se faisant ensuite par essayage de la toile.

    Docteur Coing
    NB : la carrure se mesure ici à mi-hauteur de la distance côté encolure-ligne poitrine

      J'ai choisi le buste avec pince poitrine (profondeur 4 cm pour toutes les tailles) et joint les tailles 38,40 et 42 selon le placement de mes mensurations sur le tableau et pour les épaules/encolure j'ai choisi de manière probabiliste la taille 42. Les manches sont en 41. Il n'y a ni embu ni pince à l'épaule dos et la pente d'épaule est plus prononcée. L'entournure est plus basse d'environ 2 cm par rapport à Michaela et par conséquent la tête de manche est plus haute.

      Aisance mesurée sur le patron modifié :
    - Buste supérieur : 6 cm
    - Poitrine : 6.6 cm
    - Taille : 17.5 cm
    - Hanches : 9 cm

      Le patron comprend également deux fines pinces de taille devant et trois au dos. Là aussi j'ai raccourci les manches. L'essayage se fait en épinglant une des épaules qui est à moitié cousue.

    Docteur Coing au chevet de la blouse de base

      Évaluation du seyant :
    Le torse est suffisamment seyant bien que la blouse bascule un peu dans le dos en bougeant, et visuellement je préfère cette aisance réduite par rapport à Michaela. Je trouve l'épaule un peu trop longue et la poitrine tire un peu le tissu (moustache à l'aisselle faisant foi). Par contre les mouvement des bras sont très inconfortables à cause de l'entournure trop basse et de l'aisance minimale du torse. J'ai donc trouvé dommage que l'élévation du niveau de l'entournure ne soit pas proposée dans les quelques suggestions de correction de la toile, vu que j'ai l'impression que c'est le premier couac qui pend au nez des gens.

    Docteur Coing au chevet de la blouse de base

      Dans le prochain épisode, je tenterai peut-être de faire ma propre base de blouse (j'ai encore failli écrire bouse) ne serait-ce que pour déterminer l'aisance réellement nécessaire à ce type de vêtement par rapport au moulach', et après je retournerai faire une chemise, youpi !!


  • Commentaires

    1
    corinne
    Vendredi 12 Mai 2023 à 18:20

    Oh, quel plaisir de retrouver ces réflexions autour de la couture! on en apprend toujours autant.merci pour cet exercice bien utile.

    2
    Christelle
    Vendredi 12 Mai 2023 à 18:52

    C'est effectivement un grand plaisir de vous retrouver avec votre expertise "patron".

    Alors à très bientôt.

    3
    Agnes
    Vendredi 12 Mai 2023 à 19:14
    Tres intéressant. Merci
    4
    helene
    Vendredi 12 Mai 2023 à 20:05

    Heureuse de vous retrouver , toujours une étude approfondie sur les patrons et les modifs entreprisent me donnent des conseils précieux.C'est amusant j'ai découvert Sophie Denys ce matin:pas encore eu le temps d'étudier ses patrons .Merci à toi

    5
    Mquipique
    Samedi 13 Mai 2023 à 14:46

    Bonjour Vicomte,

    J'ai toujours autant de plaisir à venir lire tes articles !

    Ayant également cédé à la tentation du patron de Sophie Denys (même s'il ne me plaît pas plus que ça a priori, n'étant pas très emballée par les manches à volants) pour tester sa méthode, je suis ravie de ce retour. A priori je rentre pile dans ses mensurations sur une seule taille et ça c'est assez exceptionnel pour être noté. Donc, faut voir...

    Je n'ai rien contre les blouses, mais selon les patrons ça rend plus ou moins bien. J'avoue attendre avec impatience le laïus de Schtroumpf grognon !

    A bientôt !

      • Jeudi 18 Mai 2023 à 22:57

        Et alors, lesquels des patrons de blouse essayés rendaient le mieux de ton point de vue ?

    6
    Mirandoline
    Samedi 13 Mai 2023 à 17:46
    Mirandoline

    Je viens de réaliser un haut à partir d'un patron de l'Atelier Scämmit. Il me va très bien, mais ce n'est pas vraiment une blouse. 

    J'ai passé des jours et des jours à essayer de faire mon propre patron de blouse avec pinces, recherché sur internet des explications, dans quelques livres et cours que j'avais. Trop compliqué, dommage, chui pas douée, impossible à faire. j'aurais voulu des cours, mais où ?

    Bravo pour vos explications, recherches, ... on attend la suite !

      • Jeudi 18 Mai 2023 à 23:12

        Qu'est-ce que tu as trouvé le plus compliqué dans le processus de faire ta propre blouse ?

    7
    lorln
    Dimanche 14 Mai 2023 à 15:50

     Moi aussi, je suis ravie de retrouver ce coté si rafraichissant dans l'analyse des patrons.

    Merci encore d'exister et d'écrire sans langue de bois.

    8
    Cilou6
    Dimanche 14 Mai 2023 à 17:58

    Coucou Biquette,

    C'est étonnant comme la première blouse nécessiterait un ajustement de cambrure alors que le deuxième apparemment pas.

    Edit pour terminer mon commentaire qui a sauté après l'emoji que j'avais imprudemment inséré...

    Heureuse de te relire pour ce comparatif intéressant et divertissant :)

    xxx

    Cilou

      • Jeudi 18 Mai 2023 à 23:13

        C'est que la deuxième résorbe 6 cm de issu à la taille à l'aide de trois pinces et pas la première, ça aide !

    9
    Mardi 16 Mai 2023 à 10:07

    Merci pour ces retours très instructifs ! J'ai eu la chance de tester Kosima de chez Sophie Denys et j'ai été impressionnée par le seyant, moi qui souffre toujours de mon ratio gros bras, petite carrure dans la couture de blouse. Bon et moi non plus je n'aime pas trop les blouses en fait :)

      • Jeudi 18 Mai 2023 à 23:26

        Je suis allée voir ta Kosima, elle te va très bien, et ça fait plaisir de voir des épaules à leur place !

    10
    Marie
    Mercredi 17 Mai 2023 à 07:41

    Merci pour ton article détaillé et les explications qui permettent de comprendre comment s'installent les plis-plis de nos coutures.

    Je n'ai plus rien exploré du côté des blouses depuis l'Inari Tee (Named Clothing), que je porte au quotidien depuis des années (2019), à manches longues ou courtes. Par contre, j'ai eu une petite frayeur en checkant à l'instant le patron sur leur website, qui appelle un tissu avec beaucoup d'élasticité ("Use a medium or heavy weight knit fabric with approximately 30 - 50% stretch.")... alors que toutes mes versions sont en coton et/ou lin. Ma candeur en couture a des limites. Et enéfé, l'ancienne version que j'utilise était prévue pour des tissus stables ("The fabric can be non-stretch or slightly stretchy."). Mystère résolu.

    Vivement le prochain épisode de tes recherches blousesques !

      • Jeudi 18 Mai 2023 à 23:28

        Ah, ça aussi faudra que j'essaye, la base de blouse sans pince, ça promet d'être le pompom !
        Et alors ça va, ton Inari sans stretch est suffisamment confortable ?

      • Marie
        Mardi 23 Mai 2023 à 11:34

        Je ne porte que des Inari blouses (coton et/ou lin), je les trouve super seyantes, pratiques à vivre et ça rentre dans 1m-1m50 de tissu. Le patron me sert de repère pour trouver ma taille avec les nouveaux patrons. L'emmanchure est bien fichue, ça remonte une chouille (au niveau des épaules) quand on lève les bras mais rien de dramatique, faut juste pas se louper de sens pour le marquage (ah ah ah ça sent le vécu, on sent bien les différences de courbe entre l'avant et l'arrière de l'emmanchure).

        Named Clothing m'a envoyé l'update du patron (uniquement la version à manches courtes), je n'ai pas eu le courage de redécouper le PDF pour comparer les deux versions. En regardant ma page Ravelry, je me rends compte que mes premières Inari blouses datent de 2018. Et je les porte toujours.

    11
    Jeudi 18 Mai 2023 à 22:27

    Ahhhh ! Enfin de retour par ici ! C'est toujours intéressant de lire tes analyses.

    Moi aussi, j'ai acheté MIchaela surement en même temps que toi. Et moi non plus je n'aime pas les volants et j'ai tenté un allongement en manches 3/4 complètement raté à  cause d'une flemmasse à vérifier le niveau de rallonge et du coup rajout d'un truc bof qui fait que ça n'est pas pratique à porter sous un gilet donc le test du porter en situation réel a été limité mais pour l'instant, je suis très contente.

    12
    Mercredi 24 Mai 2023 à 13:29

    Merci pour cette analyse très intéressante. Moi non plus je ne suis pas une fana des blouses. Et cela, en raison d'un problème de carrure large que j'ai du mal à gérer en chaîne et trame. C'est toujours ma hantise de me sentir trop serrée au niveau des manches. Ma seule solution acceptable à ce jour: des manches raglan ou encore mieux de la maille!!

    13
    Liseli
    Mercredi 31 Mai 2023 à 13:17

    J'ai bien ri en voyant qu'après t'être mise à la couture de lingerie tu te mettais à la couture de blouses. Heureusement que la petite phrase a remis les choses en place!

    Etant de mon côté une grande fan de blouse, je suis intriguée par la suite. Personnellement, j'aime particulièrement les blouses paysannes et les blouses sans pinces un poil larges. Les blouses ajustées, ça tombe rarement bien à mon avis. J'avais tenté à l'époque Airelle mais j'aurais pas mal de boulot pour la rendre portable, cm à rajouter en longueur notamment. Si tu es intéressée par un prêt par contre, c'est faisable.

    Au cas où, je suis le 10, 11 et 15 juin dans ton coin de ville avec un vélo et peut donc faire un dépôt de cela ou autre :-)

    14
    Fourmi
    Jeudi 1er Juin 2023 à 14:09

    Bonjour Biquette !

    Je suis bien contente de voir que tu t'es remise à la couture... et à l'étude scientifique et critique des patrons ! (-;

    Moi j'aime les blouses... mais uniquement pour l'été, car quand il frais je préfère avoir un col... et uniquement en tissu léger genre voile, parce que sinon, avec des plis, fronces, etc... ça fait vite "parachute" sur moi et j'ai l'impression d'être énorme.

    15
    Lucie
    Samedi 11 Novembre 2023 à 22:21
    Bonjour Biquette J'espère que votre long silence ne cache pas de mauvaise nouvelle. Je vous lis depuis longtemps en sous-marin et j'apprécie vos expériences et votre humour ! A bientôt
    16
    Marie
    Mercredi 10 Janvier à 12:47

    C'est la saison, tout d'abord, te souhaiter une année 2024 avec ce dont tu as besoin dedans !

    Ensuite, ta section de billet des résolutions 2024 T&T parle d'un futur billet récap' (youpiiii) et d'un pantalon tailleur. Ce dernier sujet m'intéresse tout particulièrement, parce que je trouve ça... super difficile. Je rêve de comprendre ce qui rend un pantalon tailleur seyant vs le pantalon le plus sac à potates de la terre. Les promos Craftsy m'ont rappelée que j'avais le cours 'Pant Construction Techniques: In the Details' (David Page Coffin). Bref, vivent les expérimentations et tes billets inspirants !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :